Le Sauternes ne serait pas le premier vin blanc du monde si la Garonne n’avait épousé le Ciron, il y a des milliers d’années au port de BARSAC, non loin des vignes du Château La Clotte et du Château Couladan.

La situation privilégiée de deux crus, à l’endroit même de cette confluence ou les brouillards d’automne permette l’apparition du précieux botrytis qui confère aux vins de Sauternes « l’extravagance du parfait », désigne le château La Clotte comme le Sauternes par excellence et le Château Couladan comme un vin de Bordeaux d’exception.

L’amateur de grands vins se doit de visiter ces propriétés familiales, cultivées avec le même amour depuis le XVIIIe siècle et qui ont aujourd’hui retrouvé leur pureté originelle par une certification bio et un travail des sols à traction animale.

Les vignes dominent les courbes voluptueuses du Ciron, comme il y a trois siècles, intangibles et témoignant par la sérénité du paysage de la minutie avec laquelle la Famille Lacoste a opéré a résurrection de ce magnifique domaine qu’elle possède depuis 1779. Au château La Clotte-Cazalis, la perfection du vin s’acquiert, jour après jour, par le soin entourant le vignoble du premier débourrement jusqu’à l’apparition de la pourriture noble qui, en tries successives, déclenche l’instant parfait de la cueillette.

Celle-ci ne peut s’accomplir qu’à l’ancienne, grain par grain, et demande sept à huit passages des vendangeurs dans les règes de la mi-septembre aux brouillards de novembre.

Le Château La Clotte-Cazalis épouse les premières croupes du Ciron où s’épanouit l’exceptionnelle mosaïque de terroirs qui fait l’originalité unique des grands Barsac, seuls vins liquoreux à pouvoir se satisfaire de leur concentration naturelle, ce qui leur permet en conservant une vivacité particulière d’être puissants, amples et charpentés, tout en demeurant suprêmement élégants.

Dans ces sols graveleux peu profonds et ces sous-sols argilo-calcaires s’expriment très majoritairement (90%) les fruits du sémillon auxquels ce terroir si particulier confère un parfum inimitable d’agrumes qu’une pointe de sauvignon relève. Cet encépagement exigeant de vignes âgées de plus d’un demi-siècle, s’exprime à travers une vinification méticuleuse réalisée en cuves d’acier inoxydables et en barriques neuves de chêne français.

La Château La Clotte-Cazalis et el Château Couladan présentent, en outre, la particularité d’être conçus, vinifiés par une main féminine, celle de Marie-Pierre Lacoste-Duchesne, ingénieur agronome et œnologue spécialiste des liquoreux, qui a repris ce domaine familial des mains de sa mère, et qui se partage entre ses deux propriétés et les grands crus qui font appel à ses conseils.

Le Château La Clotte-Cazalis exprime désormais la riche palette de son terroir en plusieurs flacons distincts: Les passionnés de Sauternes s’émerveilleront de trouver avec «Alma Terra » un vin qui parle vrai et révèle le champ profond de ce terroir unique qui magnifie l’essence de ces vieilles vignes septuagénaires.

Les amoureux de grands liquoreux demeureront fidèles au « La Clotte-Cazalis traditionnel » où l’on discerne des parfums d’abricot et d’agrumes caractéristiques des meilleurs Sauternes.

Le « Cazalis de LCC » permettra aux curieux de se laisser séduire et envoûter par un vin d’allégresse, qui peut accompagner tout un repas de grande cuisine française ou des mets exotiques, rendant leur juste place aux grands vins liquoreux à découvrir absolument.

Les irréductibles des vins blancs secs à la couleur d’or pâle choisiront « Sec de La Clotte-Cazalis » dans lequel ils retrouveront la nervosité des croupes graveleuses et le parfum d’amande qui incite à une nouvelle gorgée. Il tire sa suavité d’un patient bâtonnage sur lies.

Enfin, les fanatiques du Bordeaux rouge découvriront avec le « Château Couladan », un cru d’une grande complexité, mis en valeur par des rendements très faibles de l’ordre de 30 hl à l’hectare qui permettent au merlot et au cabernet sauvignon de s’unir dans une merveilleuse alchimie.

Ces vins témoignent de la renaissance de ce cru bicentenaire et lui confèrent comme un parfum d’éternité.